La vipère aspic

Classé dans : Blog | 0

La vipère aspic , est un reptile qui jouit d’une mauvaise réputation car souvent associée aux sorcières et autres démons, jusque dans les écritures. La région de Rouffach a beau avoir la réputation d’être le haut lieu des sorcières et de célébrer la fête des sorcières chaque année…mais ceci n’explique toujours pas la présence de ce reptile dans ce coin !

Mais alors, d’où viennent ces vipères ? Il fallait que je me documente un peu.

La présence de vipères aspic en Alsace n’a parait-il, rien de naturel. Il s’agit de petites colonies importées illégalement en 1973 et dispersées en divers endroits. Elle a été retrouvée sur les hauteurs de Rouffach de Westhalten et de Ribeauvillé . La population semble assez prospère. Parfois l’imprudence de promeneurs et de photographes trop aventuriers peuvent être à l’origine de morsures et d’envenimation. Un cas de morsure à Rouffach a été rapporté en 2011 par le centre antipoison de Strasbourg.

 

Voici quelques photos de vipères aspic

2207c

La carte d’identité de la vipère aspic (vipéra aspis)

Elle bénéficie d’une durée de vie d’environ 15 ans. Sa couleur varie du gris plus ou moins foncé au marron. elle peut atteindre entre 70 cm et 1 m.

Elle atteint sa maturité sexuelle à l’âge de 2 ou 3 ans et peut avoir des portées de 4 à 15 vipéreaux.

La vipère vit souvent en solitaire. Elle ne voit pas bien, n’a pas d’ouïe, mais perçoit très bien les vibrations. Elle n’est pas très active et peut se chauffer au soleil sans bouger durant des heures entières surtout lorsqu’elle digère, la chaleur accélérant le processus de digestion grâce à l’action d’acides très puissants. Elle se nourrit de petits rongeurs,  ou de lézards qu’elle tue avant d’ingérer en leur inoculant du venin.

Elle n’est pas très agressive bien que plus vive lorsqu’il fait chaud. Si son immobilisme et son mimétisme sont ses principaux moyens de défense, elle a tendance à fuir à la moindre alerte. Elle peut tenter d’intimider son agresseur par un soufflement dissuasif et piquera pour se défendre si on lui marche dessus par exemple. Comme elle a une mauvaise vue et ce sont les variations de lumière ou les mouvements brusques qui l’effrayeront.

Souvent elle se contente de mordre ou de piquer sans injecter de venin. Si elle en injecte, c’est en très faible quantité.